La tradition des synodes luthériens et réformés

par André BIRMELÉ

juillet-septembre 2018 - tome 106/3

THEMES : , , ,
Diminuer la taille Augmenter la taille

 André Birmelé – La tradition des synodes luthériens et réformés

La synodalité est une caractéristique essentielle de l’organisation institutionnelle et de l’exercice de l’autorité dans les Églises marquées par la Réforme du XVIe siècle. L’article, partant de l’héritage historique, considère les choix théologiques fondamentaux puis les modes de synodalité aujourd’hui mis en oeuvre dans les Églises luthériennes et réformées et le défi oecuménique qu’elles doivent relever. En théologie réformatrice l’enjeu n’est pas l’Église en tant que telle. Aux synodes de veiller à ce que cette mission soit remplie et de contribuer à doter l’Église des atouts qui lui sont nécessaires.

The tradition of Lutheran and Reformed synods

Synodality is an essential characteristic of institutional organization and the exercise of authority in the Churches marked by the Reformation in the 16th century. This article, starting from the historical heritage, will examine the fundamental theological choices then the modes of synodality today implemented in Lutheran and Reformed Churches and the ecumenical challenge they must take up. In Reform theology, the issue is not the Church as such. It is up to the synods to see that its mission is fulfilled and to contribute to granting the Church the best chances to accomplish this.

 Retrouvez l’intégralité de l’article sur CAIRN

Vous souhaitez lire l'article dans son intégralité